Francepronet

Une «usine digitale» au sein du groupe Argus : Digital Dealer Factory

Le groupe Argus et FranceProNet s’associent pour créer une structure unique, la Digitale Dealer Factory, et se proposent d’accompagner encore plus loin les distributeurs dans leur stratégie digitale. Nous reprenons ici l’article publié sur le site du groupe l’Argus.

Le groupe Argus au travers de ses filiales Selsia et Go Between Conseil (et sa marque Digital Dealer) et FranceProNet viennent de s’associer au sein d’une nouvelle entité baptisée Digital Dealer Factory. Ces trois sociétés réalisent déjà depuis de nombreuses années des sites internet à destination de la distribution automobile. Selsia, qui édite par ailleurs les logiciels Planet VO et Cardiff VO bien connus de la distribution automobile, conçoit et développe des sites cheap mlb jerseys pour une clientèle de marchands VO et de négociants. Go Between, absorbé par le groupe Argus en juin 2014, proposait également cette activité pour de grands groupes automobiles, sous sa wholesale mlb jerseys marque Digital Dealer. Située à Toulouse, FranceProNet se positionne de son côté comme un acteur majeur dans la création de sites à valeur ajoutée, des plus simples au plus sophistiqués.

Virage numérique du groupe Argus

La nh? création de la Digital Dealer Factory marque en réalité la concrétisation d’une coopération déjà entamée depuis deux ans environ. Et les talents des trois acteurs sont complémentaires : Selsia apporte son expertise d’éditeur de logiciel, Go Between et Digital dealer celle du marketing digital et FranceProNet sa maîtrise du référencement naturel.

« Cette nouvelle « usine de production » vient conforter le virage numérique opéré par l’Argus en 2014 », se félicite Jean-Pierre Gauthier, directeur général du groupe Argus. « L’argus se veut plus que jamais au plus près des besoins wholesale nfl jerseys des professionnels de l’automobile et ce Your rapprochement nous permet aujourd’hui Styles d’offrir un éventail de solutions encore plus étoffé et complet. »

Chaque entité conserve sa spécificité, la conception et le marketing des offres, mais les ressources sont mises en commun au sein de la nouvelle société. « L’ambition de la Digital Dealer Factory n’est pas d’être une simple agence mais son de devenir le meilleur partenaire de la profession par sa capacité à affiner une stratégie dans une vision de CRM dans un premier temps, puis de Big Data ensuite. La création d’un site internet n’est finalement qu’une infime partie des moyens à mobiliser dans cette stratégie », affirme Eric Saint-Frison, fondateur de Go Between Conseil et directeur de l’innovation du groupe Argus.

Accroître le trafic en ligne

Bien plus que de simples vitrines digitales, les sites conçus par la Digital Dealer Factory opèrent déjà comme des sources de business intégrant des interactions intelligentes avec les réseaux sociaux et permettent d’acquérir naturellement du trafic en ligne et en concession. Plusieurs groupes ont déjà placé leur confiance wholesale jerseys dans l’une des trois structures comme Amplitude, Behra, Cobredia, Kroely, Sipa, Eden Auto ou encore le réseau VPN.

« Notre objectif est de construire des systèmes permettant aux différentes bases de données de communiquer pour collecter de plus en plus d’informations sur les clients de nos clients. Nous allons suivre le User parcours des internautes sur les sites en stimulant leur curiosité ou leur volonté d’achat. Cette stratégie passe par la création de segments affinitaires dans la clientèle poussant l’internaute à réaliser un acte d’achat », ajoute Gilles Battan, fondateur de FranceProNet et directeur de Digital Dealer Factory. En ligne de mire : des interactions de plus en plus intelligentes entre les outils de gestion de la relation l’automobile client, le site internet, les réseaux sociaux et la stratégie de marketing digital d’un wholesale nba jerseys groupe de distribution.
Article rédigé par